Your address will show here +12 34 56 78
Blog, Non classé

La parentalité est une histoire récente en entreprise. Le moment de bascule se situe au début des années 2000. Avant, c’était un ‘non-sujet’ ou plutôt un sujet ‘strictement féminin’. Depuis les années 2000, c’est un sujet d’intervention devenu légitime pour les entreprises. On peut cependant se poser la question :  la parentalité en entreprise est-elle un luxe que peuvent s’offrir les entreprises du monde occidental ? ou bien une nécessité, économique et sociale ?

 

Les caisses de l’Etat sont vides…. ou la redistribution des rôles entre entreprises et pouvoirs publics

Même si les entreprises participent depuis longtemps à la politique familiale au travers des cotisations sociales versées à la Sécurité sociale, historiquement en France, c’est à l’Etat que revient la charge de la politique familiale.

Le modèle historique d’Etat-Providence et la politique familiale volontariste qui l’accompagne ont contribué à faire en sorte que la France soit, à la fois, championne d’Europe de la natalité et qu’elle se distingue par un taux d’emploi des femmes élevé.

Dans nos sociétés vieillissantes, les politiques publiques en faveur de la conciliation emploi-famille sont donc essentielles pour faciliter le renouvellement de la population et favoriser l’essor économique.

Or, à l’heure actuelle, l’Etat providence manifeste des failles et l’argent manque dans les caisses publiques. L’Etat ne pouvant plus tout assumer – en France, il manquerait à ce jour près de 400 000 places en crèches -, il passe désormais le relais à d’autres acteurs intermédiaires : les collectivités territoriales, les acteurs sociaux et enfin, les entreprises, incitées à investir dans des mesures de soutien à la parentalité et à devenir des entreprises ‘family friendly’.

 

Quand La parentalité se décline au masculin … ou quand les travailleurs se revendiquent aussi comme pères

D’un côté donc, l’Etat passe en partie, la main à l’entreprise. De l’autre, les hommes investissement et affirment davantage leur rôle de père.

Pourquoi ? D’abord parce que les hommes y ont intérêt. En effet, la vie actuelle est une vie en CDD : la vie professionnelle passe plus souvent qu’avant par des emplois en CDD. En même temps, la vie familiale est aussi en CDD : on se met en couple, on se sépare, on se marie, puis on fait des enfants, on se re-sépare, puis on vit en famille recomposée… Désormais, la parentalité prend le pas sur la conjugalité : ce qui prime et qui fait une famille, c’est le rapport à l’enfant, ce n’est plus le rapport au couple.

Ensuite, les rôles sexués commencent à être un peu plus indistincts, la frontière entre le féminin et le masculin s’estompent : à témoin les couples homosexuels, les familles homoparentales et les couples à double carrière. Autant de raisons pour lesquelles les hommes s’investissent peut-être avec plus de facilité et d’agrément dans les tâches et responsabilités familiales.

La parentalité n’est donc plus un sujet ‘spécifiquement féminin’. C’est une nouveauté pour les entreprises que de reconnaître que les travailleurs masculins sont aussi des pères.

 

Les entreprises face à une double nécessité

Les politiques de parentalité mises en place par les entreprises visent à réduire les coûts du stress et de l’absentéisme générés par la difficulté des salarié.es-parents, à articuler vie pro et vie familiale d’une façon satisfaisante.

La parentalité en entreprise n’est pas un luxe. C’est une nécessité qui devient une double nécessité face à l’émergence d’une nouvelle donne socio-économique : la génération des 50 ans et plus, contraints à cotiser plus longtemps et donc à rester plus durablement en entreprise. Or, ces salariés seniors ont souvent une double charge familiale (ascendants et petits-enfants), donc une double charge de conciliation qui oblige les entreprises à repenser les conditions d’emploi et d’aménagement des temps de travail.

Sachant que la charge de conciliation revient toujours essentiellement aux femmes, il ne faudrait pas que ce que les femmes gagnent sur le terrain de la parentalité, elles le perdent sur celui de la prise en charge des ascendants et de la grand-parentalité.

0

REJOIGNEZ NOTRE ÉQUIPE ET DEVENEZ CONSULTANT·E CHEZ EQUILIBRES !

 

En quelques mots

 

Créée en 2005, EQUILIBRES est l’entreprise de référence dans la mise en œuvre de l’égalité femmes-hommes. Nous intervenons auprès des entreprises, de la fonction publique ou du grand public pour faire progresser la prise en compte de l’égalité dans le monde du travail, faire bouger les mentalités durablement et faire évoluer profondément les organisations sur ces questions.

 

Dans le cadre de notre développement, nous recrutons en CDI des Consultant·es Senior.

 

 

Votre rôle

 

Être consultant·e chez EQUILIBRES, c’est aider les entreprises à se transformer en les accompagnant selon quatre axes majeurs : 1/Le conseil, pour quantifier et mettre à jour la fabrication des inégalités, 2/La mise en conformité : pour transformer la “contrainte juridique” en opportunités, 3/La formation : pour prendre conscience sans culpabiliser et engager l’action, 4/La communication : pour articuler le faire-savoir et le savoir-faire.

Pour ce faire, vous ne serez pas seul·e. Vous intégrerez une équipe pluridisciplinaire composée de consultant·e∙s, juristes, économistes.

Les thématiques principales sur lesquelles nous travaillons sont : la mixité des métiers, la rémunération, l’organisation et les conditions de travail, l’évolution professionnelle et l’accès aux postes à responsabilités, l’articulation des vies professionnelles et personnelles, les stéréotypes et le sexisme. Nous proposons des outils innovants et percutants en conseil, formation et communication pour installer durablement l’égalité dans les têtes et dans les faits.

 

 

Vos atouts :

 

  • Vous êtes titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 (Ecole de commerce, Master en Sociologie ou Psychologie)
  • Vous justifiez d’une première expérience significative dans le conseil et/ou la formation
  • Vous savez travailler en équipe, faire preuve de rigueur, d’ouverture et d’efficacité.
  • Vous maitrisez couramment l’anglais
  • Les sujets de l’éthique et l’égalité au travail vous passionnent

 

 

Découvrir l’annonce complète

0

Blog, Non classé

Pascale Pitavy, Directrice associée d’EQUILIBRES, sera présente lors de la journée ELLE Active organisée le 25 septembre prochain à Bordeaux.

 

Au programme, des conférences, tables rondes et débats avec des expert.es de leurs domaines pour parler de « réinvention ».

 

En tout, une vingtaine d’intervenant.es réuni.es pour répondre à la question suivante : comment se réinventer professionnellement ? Sommes-nous toutes obligées de le faire pour s’adapter à la révolution numérique ?

Cela  suppose-t-il forcément de créer sa boîte ? De devenir freelance ? Et l’intelligence artificielle va-t-elle réinventer l’être humain ? Faut-il en avoir peur?

 

Pascale Pitavy traitera la question de l’évolution des rapports hommes-femmes après le #MeToo à partir de 15h30.

 

Cliquez ici pour vous inscrire !

0

Blog

 

Le Parisien Week-end, 22 juin 2018

 

Blagues misogynes, gestes déplacés… Huit mois après le scandale Weinstein, près de 4 hommes sur 10 affirment avoir changé de comportement au travail. selon notre sondage exclusif. Mais les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc ont aussi engendré un sentiment de lassitude, voire de victimisation chez certains.

Par Benjamin Jérôme, illustrations Sébastien Thibault.

 

Cliquez ici pour découvrir l’article

0

Blog, Non classé

Les équipes d’EQUILIBRES seront présentes au Forum ELLE Active qui aura lieu les 6 et 7 avril prochains au Conseil économique, social et environnemental (CESE), Palais d’Iéna, Paris 16ème.

 

Au programme, masterclass, workshops et rendez-vous en tête-à-tête.

 

Vendredi 6 avril –

  • One to one : Bien vivre sa grossesse en entreprise
  • Workshop : Annoncer sa grossesse à son boss (Corner « TESTER » à 15h)

 

Samedi 7 avril –

  • Masterclass : Répondre à des comportements sexistes (Corner « APPRENDRE » à 13h)
  • One to one : Bien vivre sa grossesse en entreprise

 

 

Tout le programme et les intervenant·es ici : http://forumelleactive.elle.fr/

0

Blog, Non classé

Cette conférence théâtralisée écrite par Geoffroy Barbier, sera co-animée par Pascale Pitavy, Directrice associée d’Equilibres et 2 comédiens-formateurs d’Un rôle à jouer.

 

La conférence théâtralisée est un format innovant où s’entremêlent le théâtre et l’intervention d’un conférencier, pour relier les aspects théoriques au vécu, aux situations concrètes.

 

Lors de cette conférence, nous aborderons plusieurs thèmes :
– De quoi s’agit-il lorsqu’on parle de sexisme ? de harcèlement ?
– Pourquoi et comment aborder ces sujets ?
– Drague lourde, blague potache, harcèlement sexuel : où sont les limites ?
– Qu’est-ce que le sexisme passif ?
– Entre dénonciation et renonciation, le choix n’est pas toujours facile.
– Comment peut-on accompagner une victime ?

 

Cliquez ici pour vous inscrire à cette soirée

 

Programme complet ici

0

Blog

EQUILIBRES vous propose de participer à une conférence théâtralisée le Jeudi 1er février de 9h à 10h30.

 

Cette conférence théâtralisée écrite par Geoffroy Barbier, sera co-animée par Pascale Pitavy, Directrice associée d’Equilibres et 2 comédiens-formateurs d’Un rôle à jouer.

 

La conférence théâtralisée est un format innovant où s’entremêlent le théâtre et l’intervention d’un conférencier, pour relier les aspects théoriques au vécu, aux situations concrètes.

 

Lors de cette conférence, nous aborderons plusieurs thèmes :

– De quoi parle-t-on lorsqu’on parle de sexisme ? de harcèlement ?
– Pourquoi et comment aborder ces sujets ?
– Drague lourde, blague potache, harcèlement sexuel : où sont les limites ?
– Qu’est-ce que le sexisme passif ?
– Entre dénonciation et renonciation, le choix n’est pas toujours facile.
– Comment peut-on accompagner une victime ?

 

Cliquez ici pour vous inscrire

0

PREVIOUS POSTSPage 1 of 2NO NEW POSTS